Exercices

Exercice 2019 (28/03/2019) - Gouvex (GSK)

Ce jeudi 28 mars 2019, l’entreprise pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) a testé son Plan Interne d’Urgence sur son site de Wavre situé Avenue Fleming, lors d’un exercice provincial de crise organisé et coordonné par les services fédéraux du Gouverneur du Brabant wallon, Gilles Mahieu, avec l’appui de la Ville de Wavre et sa Bourgmestre, Françoise Pigeolet.  Le scenario simulait la chute de deux petits aéronefs au sol (un avion de tourisme et un hélicoptère), suite à une collision en vol. 

 « Le but est bien entendu de se préparer un maximum face à l’inattendu mais aussi d’améliorer en continu la coordination des différents services d’urgence amenés à intervenir lors d’un incident, qu’il survienne sur la voie publique ou dans un site industriel. », déclare Gilles Mahieu. 

 Patrick Florent, Senior Vice-President en charge des sites belges de GSK : « Chez GSK, la sécurité de notre personnel et de nos installations est au cœur de nos activités. Nous sommes ravis aujourd’hui d’avoir pu tester notre plan interne d’urgence en collaboration avec les autorités provinciales. Plus de 250 personnes ont été impliquées dans l’organisation et le bon déroulement de cet exercice. C’était aussi l’opportunité de parfaire nos procédures et ainsi toujours assurer une sécurité maximale. »  Le scénario fictif impliquait le site de GSK mais aussi le site des pylônes de la RTBF à Wavre, avec des décès et des blessés à déplorer. Le centre d’appel téléphonique et les services d’accueil des personnes impliquées ont également pu être testés. 

 

 

 

Le Gouverneur poursuit : « Les exercices de terrain d’une telle ampleur sont une mine d’or d’informations. Ils nous permettent de tester la cohérence de nos plans d’urgence au sein du Centre de Crise provincial avec un déploiement total des moyens et du personnel, mais aussi d’harmoniser ces plans avec ceux des entreprises du Brabant wallon, comme ce fut le cas pour GSK aujourd’hui. C’était aussi l’occasion de tester les différents canaux de communication entre les différentes disciplines intervenantes et les autorités administratives, et de les améliorer à chaque fois.»

« Le risque zéro n’existe malheureusement pas. C’est pourquoi se préparer ensemble à une gestion de crise efficace permet en amont une meilleure information à la population et donc de meilleurs réflexes des citoyens face aux risques possibles sur le territoire brabançon. Je remercie par ailleurs tous les participants qui se sont pleinement investis et qui ont contribué au bon déroulement de cet exercice. », conclut-il. 

 

Exercice 2018 (16/12/2018) - Delex 2

Expérience-pilote menée en Brabant wallon, le réseau radioamateur de secours B-EARS (Belgian Emergency Amateur Radio Services) de l'UBA (Union Belge des Amateurs-émetteurs) a été testé sur le terrain pour la deuxième fois le dimanche 16 décembre 2018. La thématique de cet exercice de très grande ampleur, impliquant 4 provinces (BRW, HAI, NAM et BRU) était consacrée aux pannes électriques de grande ampleur et aux éventuels délestages électriques contrôlés pouvant survenir en Brabant wallon. Le scénario, qui a rassemblé une cinquantaine de radioamateurs agréés par l’IBPT et l’UBA, visait à établir des liaisons radio entre les différents centres névralgiques (postes de secours, hôpitaux, zones de police, maisons communales, centres de crise des gouverneurs, Perex, Centre de Crise fédéral, 112 de Mons, de Bruxelles et de Namur, Centre Régional de Wallonie, CIC police 101, Ores BW et Ores Namur, Infrabel, etc. ) pouvant potentiellement être impactés par une panne électrique de grande ampleur et/ ou par un délestage électrique de la tranche 8.

L’exercice a permis de tester des modes de transmission autonomes en HF, VHF et UHF, tant pour la voix que pour les transmissions de type data. Toutes les stations radio établies dans le scénario ont pu communiquer ensemble. A la suite de cet exercice, décision a été prise de faire installer (au premier semestre 2019) une antenne permanente au sommet de la tour du feu du poste de secours de Nivelles, qui abrite le nouveau dispatching de la Zone de secours du Brabant wallon, permettant de communiquer avec ces différents centres névralgiques. 

 

 

 

 

 

 

 

Exercice 2018 (31/03/2018) - Waterlex

Un exercice consacré à la recherche de personnes disparues a été organisé le 31 mars 2018 à Waterloo en Brabant wallon par la Protection Civile de Ghlin, qui a déclenché d'importants moyens et nouveaux outils sur le terrain. Les services fédéraux du gouverneur, ainsi que la Zone de police La Mazerine, se sont joints à cet exercice, afin d’améliorer les procédures de coordination. 

 

 

 

 

 

Exercice 2017 (30/11/2017) - Brawalex

Suite aux attentats ayant frappé la Belgique le 22 mars 2016, le ministre de l’Intérieur avait demandé aux gouverneurs de province de concevoir des plans particulier d’urgence et d’intervention “terrorisme”. Après publication d’un Arrêté royal y afférent, un exercice a été organisé pour tester ces nouveaux plans le jeudi 30 novembre 2017. Deux provinces, Liège et le Brabant wallon, étaient impliquées dans cet exercice, en plus du centre de crise national. Suite à cet exercice, les procédures ont pu être évaluées, et adaptées.

 

Exercice 2016 (25/10/2016) - Nitrex

Une fuite de peroxyde d’azote (gaz nitreux) a eu lieu dans l’enceinte de l’usine 5N+ à Tilly.  Le lâcher de gaz a duré pendant une heure. Le nuage, poussé par un vent venant du Sud-Est et soufflant vers le Nord-Est, s’est dirigé vers le golf de Villers-la-Ville. Plusieurs personnes intoxiquées ont été signalées sur le site de l’usine et aux alentours… Heureusement, il ne s’agissait que d’un exercice…

 

 

Tel était, ce mardi 25 octobre 2016 au matin, le début du scénario de l’exercice que le Gouverneur du Brabant wallon, Gilles Mahieu, organisait à Villers-la-Ville avec les différents services d’urgence, afin de mettre à l’épreuve son Plan Général d’Urgence et d’Intervention (PGUI), communément appelé « plan catastrophe ».  Pour l’occasion, il a été décidé de tester également le Plan Particulier d’Urgence et d’Intervention (PPUI) de l’entreprise 5N+ (classée Seveso), située sur le territoire de la commune de Villers-la-Ville. Ce plan avait été validé par le Gouverneur en avril 2015 (après procédure de consultation des citoyens), et approuvé par le Ministre de l’Intérieur en mars 2016.

Mardi, dès 10 heures du matin, un épais fumigène allumé par les organisateurs de l’exercice sur le site même de l’entreprise, a provoqué le déclenchement de l’exercice, et la mise en œuvre des différentes procédures d’urgence : repérage interne, bilan, appel au centre 100/112, avis au Centre de Crise fédéral et déclenchement de la sirène sur site.

Aussitôt l’alerte donnée, les différents services d’urgence, coordonnés par le Centre de Crise du Gouverneur du Brabant wallon Gilles Mahieu, se sont déployés sur le site, rejoints ensuite par une équipe de SOS-Pollution du Service Public de Wallonie.

Les services d’urgence ont assuré

Au cours de l’exercice, les équipiers de première intervention de l’entreprise et les pompiers ont effectués une reconnaissance du site et le sauvetage des victimes rencontrées sur le terrain. Un poste de commandement opérationnel multidisciplinaire a été installé dans la foulée. Les services médicaux, quant à eux, ont pris en charge les personnes intoxiquées ou blessées et les ont évacuées, après les avoir stabilisées dans un poste médical avancé, installé sur place.  Les services psycho-sociaux ont assuré la gestion d’une trentaine de riverains impliqués (incarnés par des figurants), lesquels ont été acheminés vers le centre d’accueil mis à disposition par la commune de Villers-la-Ville, dans le hall omnisport de Sart-Dames-Avelines. La police, de son côté, a assuré la gestion des périmètres autour du lieu de l’incident, fourni les escortes aux ambulances et contribué à la mise en alerte de la population. La Protection Civile a déployé, pour sa part, un camion de commandement et activé une équipe assistée d’un drone, spécialisée dans la prise de mesures relatives aux divers types de pollutions. Le réseau d'urgence des radioamateurs du Brabant wallon a également été testé, ainsi que des liaisons satellitaires proposées par l'ONG Rescue Telecom. La Défense, enfin, a activé ses procédures internes d’aide à la nation et rapidement fourni au Gouverneur le catalogue des moyens logistiques et CBRN disponibles.

S’exercer pour s’améliorer

L’exercice avait pour but de tester, d’une part, les flux d’information entre les différents centres de décision impliqués dans cette gestion de crise. D’autre part, de mesurer la capacité du Centre de Crise du Gouverneur à rédiger des messages d’alerte aux populations potentiellement menacées et à informer le grand public de l’évolution de la situation. Par convention d’exercice, les messages validés n’ont toutefois pas été diffusés réellement, afin de ne pas semer de confusion dans l’esprit de la population.

 

Exercice 2015 (22/03/2015) - Delex 1

Expérience-pilote menée en Brabant wallon, le réseau radioamateur de secours B-EARS (Belgian Emergency Amateur Radio Services) de l'UBA (Union Belge des Amateurs-émetteurs) a été testé sur le terrain pour la première fois le 22 mars 2015. Le but était de relier entre eux différents centres de secours (postes de secours des pompiers, services d'ambulances, hôpitaux disposant d'un départ SMUR, centres de crise, etc.) du Brabant wallon, afin de prévoir un canal de communication de réserve, au cas où une situation d'urgence viendrait impacter (totalement ou partiellement) les réseaux de communication habituellement utilisés (gsm, téléphone filaire, réseau Astrid...). Ceci, notamment, afin de faire face à d’éventuels délestages électriques contrôlés qui pourraient toucher notre pays. Le réseau était dirigé, lors de cet exercice, depuis la caserne du service d'incendie de Wavre  et 51 radioamateurs répartis sur tout le territoire du Brabant wallon. Une expérience plus que concluante, suivant la revue de presse disponible sur notre site.  

telecomex.jpg

 

 

Exercice 2015 - TAST (Sécurité Civile Européenne)

Exercice européen d’une durée de trois jours, destiné à tester la capacité d’accueil et de coordination des moyens internationaux de la Sécurité Civile européenne (TAST) en cas de tremblement de terre en Brabant wallon. Organisé par la Direction Sécurité Civile du SPF Intérieur, et coordonné par M. Christophe Baes, gouverneur a.i. du Brabant wallon. 

 

 

Exercice 2015 - GOUVEX

Exercice provincial annuel en Brabant wallon, dont le scénario décrivait un camion transportant des produits chimiques percuté par un train de marchandises à un passage à niveau. 

 

 

Exercice 2014 (23/09/2014) - Comex Braine-l'Alleud

Exercice communal de table à Braine-l'Alleud

La commune de Braine-l'Alleud a testé son Plan Général d'Urgence et d'Intervention ce 23 septembre sous forme d'un exercice de table de type COMEX.

ba.jpg

© L'Avenir BW 24/09/2014

 

Exercice 2014 (01/04/2014) - Comex Genappe

Exercice communal de table à Genappe

La commune de Genappe a testé son Plan Général d'Urgence et d'Intervention ce 1er avril sous forme d'un exercice de table de type COMEX.

Exercice 2013 (16/12/2013) - Comex OLLN

Exercice communal de table à Ottignies-Louvain-la-Neuve

Encadrement par le Gouvernement provincial du Brabant wallon, en collaboration avec le Commandement militaire du Brabant wallon, d'un exercice-type nommé COMEX, conçu et organisé à l'attention des communes désirant tester leur PGUIC (Plan général d'Urgence et d'Intervention Communal).

Inauguration du concept par la Commune d'Ottignies Louvain-la-Neuve. Grand succès opérationnel, d'autres communes vont suivre.

acomex01.jpg

 

Exercice 2013 (13/12/2013) - Alertex

Exercice d'alerte-communication au Centre de Crise provincial.

Cet exercice d'alerte avait pour objectif de tester les élements suivants: chaîne d'alerte du Comité provincial de coordination; chaîne d'alerte du personnel du Gouvernement provincial du Brabant wallon; mise en service logistique du Centre de Crise provincial; test du logiciel d'alerte automatique; test des moyens d'alerte télématiques; test du Centre d'Appel Téléphonique (call center). Tous les tests se sont révélés concluants, et les correctifs mineurs nécessaires ont immédiatement été apportés.

Exercice 2013 (16/01/2013) - Telecomex

Exercice d'alerte-communication au Centre de Crise provincial.

Test des procédures internes.

Exercice 2012 (28/03/2012) - UCBex

Exercice de terrain à Braine-l'Alleud

Scénario : incident de tpe "Seveso" dans l'entreprise UCB Pharma à Braine-l'Alleud. Mise en oeuvre du Plan Particulier d'Urgence et d'Intervention Seveso en collaboration avec l'UCB. Déploiement des secours sur le terrain. Installation d'un PC-Ops et d'un PMA. Décontamination et évacuation des impliqués...

Exercice 2010 (23/03/2011)

Exercice de table au centre de crise provincial

Scénario : accident de la route impliquant 5 véhicules, dont une camionnette, sur l'E19 (A7) entre Nivelles nord et Nivelles sud à la bk 22. Des bidons avec produits dangereux, mais non-identifiés (liquide jaunâtre, odeur désagréable) sont découverts. On dénombre 2 morts, 4 blessés graves (dont un grand brûlé) et 4 blessés légers.
L'autoroute est impraticable dans le sens Bruxelles-Mons et doit être fermée.

Exercice 2009 (18/03/2010)

Exercice de terrain à Ottignies-Louvain-la-Neuve

Scénario : explosion sur un parking souterrain avec important dégagement de fumée et de nombreuses personnes prises au piège. C'est un affrontement entre deux bandes criminelles qui est à l'origine de cette explosion.

Exercice 2008 (13/03/2009)

Exercice de commandement au Centre de Crise provincial

Scénario : tremblement de terre à Perwez. Des immeubles se sont effondrés. On déplore plusieurs victimes, blessées et décédées.Des victimes sont ensevelies sous les décombres.
L'alimentation électrique est coupée, il y a des problèmes d'approvisionnement en eau.

Exercice 2007 (12/12/2007)

Exercice de terrain à Nivelles

Scénario : accident de roulage sur la RN252 (ring Nord, sortie E19 ) à Nivelles, impliquant un bus transportant des élèves, un camion tôlé et plusieurs voitures. Le camion contient des fûts toxiques et est couché sur le flanc près de la bouche d'égout située sur la berme centrale...

Exercice 2006 (02/03/2006)

Exercice de terrain à Wavre

Scénario : explosion à l'étage de la salle de gymnastique de l'école Notre-Dame de Basse-Wavre qui, malgré cette période de congés scolaires, connaît diverses activités : la salle de sport est occupée par une cinquantaine d'adolescents, des cours de rattrapage sont donnés dans quelques salles de classe, des travaux de plomberie sont en cours dans une partie de la salle de sport où deux ouvriers sont occupés à souder au chalumeau (oxygène/acétylène). Il y a des morts et des blessés. Parmi les victimes et/ou témoins, on compte une cinquantaine d'adolescents, dont +/- 20 sont des victimes, des professeurs et élèves accourus depuis les autres classes, les concierges, des parents alertés par des voisins, des riverains, la presse, … La cage d'escalier est impraticable à cause des débris...

Exercice 2004 (18/11/2004)

Exercice de terrain à Hélécine

Scénario : exercice-démonstration du crash d'un avion de chasse de la force aérienne belge (F16) sur les hauteurs du domaine provincial d'Hélécine, juste à côté des cours de tennis. 12 blessés graves, 3 victimes, 8 impliqués et présence d'un container d'hydrazine à une cinquantaine de mètres. Objectif : présentation d'une nouvelle procédure édictée par la Défense et destinée à intégrer les opérations militaires dans l'organisation des secours et des plans d'urgence, en cas d'accident d'avion militaire survenant en dehors d'une base aérienne.

Exercice 2003 (11/02/2003)

Exercice de table au Centre de Crise provincial

Scénario : effondrement de l'entièreté du toit de la salle de gymnastique de la St John's School à Waterloo. Les quatre murs restent debout mais celui situé du côté du terrain de foot est branlant. Au moment des faits, il y a beaucoup de personnes dans et autour de la salle de gymnastique. Les victimes sont nombreuses, parmi lesquelles une majorité d'adolescents, des élèves de St John mais aussi d'autres écoles invitées, de même que des professeurs, accompagnateurs et arbitres. Selon plusieurs témoins, il y aurait eu une explosion juste avant l'effondrement...

Exercice 2002 (13/05/2002)

Exercice de commandement à Ramillies

Scénario : incendie d'un camion citerne en stationnement à proximité d'une station de captage SWDE et au pied d'un pylône de lignes à haute tension, rue du Grand Warichet à Mont-Saint-André. Ce camion tractait une remorque bâchée, qui prend feu à son tour. Le camion et la remorque contiennent des produits hautement toxiques qui se déversent progressivement sur la chaussée et les fossés qui mènent à la station de captage et à la Grande Ghette, ce qui étend l'incendie aux alentours et provoque, plus tard, une panne générale de courant dans toute l'entité...

Exercice 2001 (07/12/2001)

Exercice de table au Centre de Crise provincial

Scénario : collision d'un camion citerne contenant de l'essence avec un autocar (50 places) rempli d'enfants accompagnés de quelques adultes au croisement entre la Chaussée de Bruxelles et la rue de Dinant à Nivelles-Baulers. Le camion prend feu, l'essence enflammée se répand. Il y a de très nombreux blessés et décédés. Les enfants s'expriment en espagnol...