Economiser l’eau potable est aussi bon… pour votre portefeuille

Publié le
L’eau potable est un bien précieux qu’il importe de ne pas gaspiller. En cette période, certaines nappes phréatiques en Belgique sont en baisse, surtout dans la partie Nord du pays et à la Côte belge.
 
En Wallonie, et en Brabant wallon, dans le contexte actuel, et même si la situation d’approvisionnement en eau potable n’est pas préoccupante en ce moment, il reste sensé d’éviter de gaspiller l’eau potable quand c’est possible. Cela peut faire du bien à nos réserves d’eau, mais également… à votre portefeuille !
 
Pour le moment, la situation est moins inquiétante qu’elle ne l’était l’an dernier, à la même période même si les agriculteurs sont amenés à anticiper certaines récoltes ou moissons, à cause du manque de pluie.
 
Côté consommation, il faut savoir qu’à eux seuls, bains, douches et chasses d’eau représentent 70% de notre consommation quotidienne. La boisson d’eau ne représente, à elle-seule, que 3%.
 
Voici donc quelques petits conseils pratiques qui vous permettront d’économiser (beaucoup) d’eau potable :
 
• Prendre une douche à la place d’un bain (50% d’économie)
 
• Utiliser un pommeau de douche économique (50% d’économie)

• Chasser moins d’eau dans les toilettes (réservoir à deux boutons)

• Eviter les fuites d’eau ou les réparer immédiatement

• Eviter de laisser couler l’eau inutilement (brossage de dents, vaisselle…)

• Choisir avec soin le lave-linge et le lave-vaisselle (modèles utilisant moins de 10 litres par cycle, des sites comme topten.be proposent des classements fréquemment actualisés).

• Arroser avec parcimonie en cas de sècheresse (et le soir pour diminuer l’évaporation)

• Utiliser l’eau de pluie filtrée (si cela vous est possible) pour le WC, le lavage de voiture, le jardin, etc. Bien se renseigner pour l’usage qu’on désire, les niveaux de filtration sont différents. 
 
 
S’informer. Se préparer. Ensemble.
 

Economiser Eau